, , , , , , , ,

BUJO JANVIER 2019 | DES GEMMES ET DES NUAGES


♦ ♦ ♦

J’écris cet article un peu tard, ce début de mois a été haut en couleur, très fatigant, et pourtant je n’ai toujours pas repris les cours. J’aimerais que le rythme se calme un petit peu, mais malheureusement cet espoir ressemble bien à une utopie. Je ne me suis jamais sentie aussi bien qu’en ce début d’année, que je souhaite épanouissant et heureux. Alors pour que tout se passe le mieux possible, j’ai en ma compagnie, pour une troisième année, mon Bullet Journal.
Il y a deux semaines je vous avais passé en revu les pages qui composent mon organisation annuelle, et bien aujourd’hui, je vous présente mon organisation pour le mois de Janvier. Je pense que par la suite ça ne va pas beaucoup changer, sauf si vous avez des bonnes idées à me proposer.

♦ ♦ ♦

Pour signaler un nouveau mois, comme toujours je fais une petite page d’illustration que vous avez pu observer en en-tête. Pour ce mois-ci je pars sur un fond vert, des gemmes et des nuages roses avec quelques petites étoiles. Rien de bien compliqué, mais on amorce les thèmes mystiques que je souhaite profiler tout au long de cette année.



Ensuite on passe à la vue du mois, un principe tout ce qui a de plus simple, mais qui ne me sert pas uniquement pour noter les quelques Rendez-Vous et évènements de mon mois de Janvier. A gauche on trouver un espace avec un "J" pour "Janvier", où je note les correspondances des couleurs, et normalement cet espace sert également de mémo pour le mois suivant, ou juste le mois actuel où je n’ai pas de date fixe pour un évènement particulier, type sortie au musée, mais j’ai tellement fait de choses, que ce mois-ci cet espace ne m’a pas été d’une grande utilité.
Pour le reste il y a des cases noires où je note au stylo blanc les évènements importants, mais également la chose marquante de ma journée, afin de garder une trace de ce qui m’a fait vibrer, ou qui m’a calmé au cours de la journée. Et je vois que ce mois qui n’est pas encore terminé, à été particulièrement rempli.



On passe ensuite aux Trackers et au Budget. Ici je préfère bien mieux le vert qui est ressorti, qui est beaucoup plus doux et clair. Mais bon, comme je fais des mélanges à l’aquarelle, les couleurs ne ressortent pas toujours comme je veux.
Cette année je n’ai plus envie de m’encombrer d’une multitude de trackers qui ne me servent à rien, alors je n’ai gardé que les essentiels, afin de suivre ce qui me semble essentiel pour bien m’organiser dans une journée, dans une semaine. Je ne suis pas vraiment convaincue de la typographie des mots, mais au moins tout est clair.
A côté du mot Trackers j’ai fait une petite case où je note les heures que j’ai faite pour mon travail à côté de mes études. Comme j’ai eu quelques soucis de paiement de salaire, je garde une trace de mes heures ici.
Ensuite de l’autre côté il y a la page Budget qui est absolument banale. C’est ici que je garde toutes les traces des achats et dépenses que je fais, ensuite il y a un tracker qui note si j’ai réussi à ne pas dépenser d’argent, et c’est un mois où ça a été compliqué, puis pour finir sur avec cette page, on a une case notes et une case wishlist.



En tournant la page on trouve une page avec pleins de petits nuages où je note combien de temps j’ai fait de la méditation par jour. J’essaye d’être régulière, mais avec le mois de Janvier j’ai eu beaucoup de mal à m’y tenir malheureusement.
A côté de cette page il y a ma page Blog, où je note mes idées, afin de bien m’organiser dans la rédaction de mes articles… Même si des fois cela pêche un peu par manque de temps. De plus, en dessous on retrouve deux cases, une avec un livre, qui est là pour signaler les livres que j’ai lu dans le mois et quelques mots pour dire ce que j’en pense, et à côté un œil, pour signaler les médias visuels qui m’ont marqué ce mois-ci… Et je n’ai pas encore mis à jour cette partie.



Et pour finir on retrouve mes Daily, tout ce qui a de plus simple. La partie haute des cases correspondent à l’espace où je note mes rendez-vous, mon emploi du temps, et les mails et coups de téléphone que je dois passer, et la partie basse correspond aux tâches à accomplir.
Sur la première page on a deux trackers, un pour le lavage des dents, que je suis précautionneusement, et un pour les heures de lever, voir si je me lève à la bonne heure, qui pour moi est six heures. D’ailleurs je ferais peut-être un article sur pourquoi je souhaite me lever à six heure tous les matins.
De l’autre côté, en bas de page nous avons une case qui me permet de noter ce que je souhaite faire dans la semaine, mais où il n’y a pas de deadline particulière, puis aussi faire des listes si j’ai des courses à faire.

♦ ♦ ♦

C’était mon organisation pour Janvier. Je vous donne rendez-vous en Février, pour un nouveau thème, et peut-être de nouvelles pages.


♦ ♦ ♦

Matériel :
- Lemome Medium A5 Journal à points
- Aquarelles
- Liners noirs compatibles avec l’eau
- Posca blanc pointe 0,5mm

♦ ♦ ♦

Si ça te dit de me soutenir, tu peux t’abonner à la Newletter, pour savoir quand seront postés les prochains articles. Tu peux aussi partager sur les réseaux sociaux, me suivre sur Instagram, et surtout me dire ce que tu penses en commentaire.

♦ ♦ ♦

Avez-vous déjà des idées pour votre thème de Février ?
A quoi ressemble votre Bujo pour le mois de Janvier ?

Share:
Read More
, , , , , , ,

COEUR D'ENCRE


♦ ♦ ♦

Texte à lire à haute voix.

« Alors c’est comme ça. Il fait froid. Il fait sombre. Il n’y a aucun bruit, il n’y a aucune odeur, il y a le vide et le silence. Et puis aussi moi. Je ne peux nommer que ces cinq choses. Froid. Sombre. Vide. Silence. Moi. Nous sommes cinq ici. Nous sommes tangibles. Enfin cinq, plutôt six. Car au loin il y a la Solitude qui me regarde. Elle jalouse les autres qui me couvent. Elle voudrait toute la place, elle voudrait être unique, elle voudrait me posséder. Mais malheureusement pour elle, il n’en n’est rien. Les Ténèbres, un autre nom pour Sombre, m’enlacent de leurs bras Froids, le Silence m’apaise, et le Vide nous couvre. Alors au loin il y a la Solitude qui me regarde.
Il n’y a ni haut, ni bas, ni côtés. Il n’y a pas de limites. Il n’y a pas de frontières. Nous sommes tout. Nous ne sommes rien. C’est tout ou rien. C’est tout et rien.
Je n’ai ni faim, ni soif. Je n’ai ni peur, ni crainte. Je n’ai ni envie, ni passion. Je suis un corps plongé dans le noir. Je peux me voir sans me voir. Sur ma langue il y a comme un goût de fer. Ça prend possession de mes papilles, ça tapisse les parois de ma bouche, de ma gorge. C’est étrange. C’est une tâche sur mon tableau noir. C’est indélicat, cela perturbe cet espace Vide et emplit de Silence. C’est violent. Pas comme un coup que l’on prend dans le corps. Pas comme un coup que l’on encaisse. Non. C’est violent… C’est violent comme un truc qu’on sent. C’est violent comme ces choses de tous les jours qui nous touchent et nous agressent quotidiennement.

J’ouvre les yeux. L’eau a refroidit. Je me suis mordu la langue. »













BEHIND THE SCENE ▬ J’ai l’honneur de vous présenter un projet photo qui m’a tenu très à cœur. Comme vous le savez peut-être, si vous avez lu mon article sur mes résolutions pour la nouvelle année, j’ai envie d’axer mon année sur le monde artistique, sous presque toutes les formes où il peut se décliner. Cela passe donc également par la photographie, en temps que modèle, et peut-être plus tard derrière l’objectif.
J’adore raconter des histoires, et j’aimerais en raconter encore plus par l’image, accompagnée d’un petit texte qui puisse plonger le spectateur dans l’ambiance qui a voulu être donnée. J’espère que ce projet vous aura plu, en tout cas j’ai eu beaucoup de plaisir à l’imaginer et le rendre réel, grâce à Lion, que vous pourrez retrouver sur Instagram et sur Facebook.

Je ne peux pas vous montrer toutes les photos qui ont été sélectionnées, et puis cela n’aurait aucun sens, surtout que nous avons passé presque trois heures sur l’habillage, la discussion, la prise d’image. Donc autant vous dire qu’il y a eu une certaine production. Cependant j’avais bien envie de vous dévoiler quelques petites anecdotes pour la création de cet univers.

Pour tous les shootings que j’ai faits, et que je souhaite faire jusque-là, je fais toujours des tableaux collaboratifs d’inspiration sur Pinterest. Je trouve que c’est un excellent outil pour savoir où l’on souhaite aller, et souvent c’est beaucoup plus parlant que des mots. Si vous souhaitez savoir ce qu’il va se passer en ce qui concerne le modeling, vous pouvez aller stalker mon tableau « PHOTOSHOOTS » sur ma page Pinterest.

Si vous vous posiez la question, pour réaliser de l’eau aussi noire, ça a été toute une science !
J’avais avec moi des pigments noirs purs, qui devaient servir à eux tout seuls à teindre l’eau de la baignoire, mais ils ne semblaient pas vouloir « accrocher » à l’eau, et ce n’était pas assez opaque… Alors nous avons ajouté d’autres minéraux, afin que les pigments se collent dessus et soient un peu plus solubles. Le sel et le bicarbonate nous ont été d’une grande aide… et on peut dire que j’étais une fille salée après ça.

On peut penser que j’étais absolument sereine sur les photos, que tout coulait de source… Mais que nenni, j’ai dû prendre sur moi plus d’une fois pour tenir des positions abracadabrantes, sans manquer de remplir mes poumons d’eau et de me noyer. Mais le résultat est là, il est superbe.

C’est tout ce que j’ai à dire sur ce premier projet photo. D’autres arriveront prochainement, et durant l’année. J’ai très hâte d’avoir vos retours.

♦ ♦ ♦

Si ça te dit de me soutenir, tu peux t’abonner à la Newletter, pour savoir quand seront postés les prochains articles. Tu peux aussi partager sur les réseaux sociaux, me suivre sur Instagram, et surtout me dire ce que tu penses en commentaire.

♦ ♦ ♦

Que pensez-vous de ce genre d'article ?
Avez-vous apprécié cette petite escapade photographique ?

Share:
Read More
, , , , , , ,

BUJO 2019 | UNE ANNEE MAGIQUE !


♦ ♦ ♦

Voilà le premier article de la nouvelle année, le premier article du mois de Janvier ! Je suis plutôt contente que ça soit un article artistique qui soit le premier de l’année, cela donnera le ton pour la suite de celle-ci.
Alors que l’année débute, celle-ci s’annonce déjà bien chargée pour moi. Et pour que je ne me retrouve pas submergée par les événements, mes émotions, le monde environnent, je dois m’organiser, alors quoi de mieux que mon fidèle Bullet Journal ? Rien. Les post-it c’est – presque – fini, les oublies aussi, les deadlines stressants également – ou pas.
Avant de vous présenter comment j’organise simplement mon année 2019, je vais vous faire un petit topo sur mon utilisation du Bujo’ – pour les intimes.

♦ ♦ ♦

J’utilise cet outil d’organisation depuis 3 ans maintenant, et je dois bien avouer que celui-ci est bien pratique pour organiser sa vie, et ne pas oublier les choses essentielles. Comme je suis toujours en train de faire quelque chose, j’ai par le passé souvent oublié des évènements et des choses à faire importantes, ce qui m’a souvent mise dans des états d’angoisse assez violent. Maintenant, je suis toujours angoissée, mais je vois les choses venir et je peux palier rapidement et bien à ces choses. De plus, j’ai une très mauvaise appréhension du temps, ce qui me coûte quelquefois en énergie et… en temps du coup. Depuis que mon petit carnet m’a rejoint je suis beaucoup moins prise par celui-ci, et je prends les jours qui passent beaucoup plus sereinement.

♦ ♦ ♦

Cela dit, nous pouvons passer à la suite. Je me suis beaucoup questionnée sur si j’allais faire un article « Bujo annuel & Janvier 2019 », ou un article pour chacun. Mais comme j’aime découper et classer, quitte à faire des articles courts, je fais un article pour chaque. Vous retrouverez mon template pour le mois de Janvier dans deux semaines.

Vous verrez que mes pages essentielles pour l’année ne sont pas nombreuses, et c’est très bien comme ça, sinon je me perds ! Je préfère cela, quitte à en ajouter au courant de l’année si j’en ai besoin, pour le moment c’est suffisant.
Sinon j’ai beaucoup accès celui-ci artistique, mais sachez que vous n’avez AUCUNE obligation de faire des choses aussi compliquées si cela ne vous va pas, personnellement je fais ceci car cela me plait, me stimule, et me donne envie d’utiliser mon Bullet Journal.

♦ ♦ ♦

On commence donc avec l’emblématique et très importante page des « Clés », là où on retrouver la quasi-totalité des codes qui se retrouveront dans mon Bullet Journal.
Comme je suis une personne très originale, j’ai dessiné une clé. Celle-ci m’a prise environ 5h de réalisation, parce que je suis une personne qui aime prendre son temps, et puis cela me détend. Elle est faite en aquarelle, dans un style un peu vieillissant.
Vous retrouvez ensuite à côté, mes codes, qui ne sont pas bien compliqués et qui sont largement suffisant.


Ensuite on retrouve un « Calendrier Annuel », que je n’ai pas encore rempli, mais ça ne saurait tarder. Celui-ci est tout ce qu’il y a de plus simple et fonctionnel. Mais sinon vous aurez remarqué l’ambiance de celui-ci, que j’aimerais bien tenir tout au long de l’année, qui est un univers de magie et de spiritualité aux belles couleurs.


De l’autre côté de ce calendrier on en retrouve un autre très minimaliste, qui me permet de mieux me repérer dans le temps, et de voir comment mes rendez-vous et mes actions sont développés au cours de l’année. Les jours terminés sont cochés, ce qui m’aide beaucoup à me retrouver dans le temps… Et le temps passe vite !

En face nous avons la page « Wishlist » qui est déjà bien remplie. J’espère pouvoir acquérir ceci durant l’année. C’est un excellent outil pour savoir ce qui me plait, et ce qui me ferait plaisir lorsque j’ai envie de me faire un petit cadeau de moi à moi. Je trouve ça important de se gâter de temps en temps. Mais il y a également noté des choses qui me paraissent essentielles à mon épanouissement.


Après nous avons une double page avec plein de bouteilles qui m’ont donné du fil à retordre ! Ce fut une production dure et fastidieuse, mais je l’ai fait ! Cette double page est là pour suivre ma « progression sur Instagram », car cette année j’ai envie de prendre ce réseau social plus sérieusement, je trouve que c’est une excellente plateforme pour partager son art. Toutes les bouteilles correspondent à une étape, un palier, un évènement important qui ne sont pas définis, qui se feront au feeling.


Nous arrivons aux dernières pages de mon organisation de base. La première est ce qu’on appelle le « Year In Pixels » qui permet de noter ses humeurs au jour le jour. Etant atteinte de certains troubles, j’ai voulu tester cette page afin de suivre mon évolution petit à petit, pour mieux me comprendre.

Et pour finir une très grande bouteille encore vide, avec des paliers sur les côtés. C’est tout simplement les « économies » que je souhaite faire durant l’année 2019 ! Pour certains cela n’a pas l’air beaucoup, pour moi si, car cela me permettra de réaliser de jolies choses dans le futur, et financer certains de mes projets de vie.
Sinon pour expliquer le fonctionnement, à chaque étape validée, je dessinerais un petit quelque chose dans la zone dédiée.


♦ ♦ ♦

Voilà mes pages essentielles pour 2019. Il n’y a rien de compliqué, mais cela dit, rien ne dit que de nouvelles ne viendront pas s’ajouter au cours du temps. Si vous avez des pages utiles, n’hésitez pas à me donner vos idées, à partager des liens, je suis très curieuse !

♦ ♦ ♦

Matériel :
- Lemome Medium A5 Journal à points
- Aquarelles
- Liners noirs compatibles avec l’eau
- Posca blanc pointe 0,5mm

♦ ♦ ♦

Si ça te dit de me soutenir, tu peux t’abonner à la Newletter, pour savoir quand seront postés les prochains articles. Tu peux aussi partager sur les réseaux sociaux, me suivre sur Instagram, et surtout me dire ce que tu penses en commentaire.

♦ ♦ ♦

Comment est votre Bujo 2019 ?
Quelles sont vos pages favorites ?

Share:
Read More
, , , , , , , ,

JOYEUX SAINT-SYLVESTRE !


♦ ♦ ♦

Voilà qu’en cette fin d’année j’ai pris un peu de recule avec les réseaux sociaux, le monde de l’internet plus globalement. N’étant pas dans mon confort et ma sécurité connue et reconnue qu’est mon château – mon appartement de 9m² – je n’avais pas vraiment le cœur à écrire quelques lignes pour le blog, ni à répondre à vos commentaires, que je lis toutefois attentivement et qui me font tous chaud au cœur. Effectivement, je suis de passage dans le Sud-Ouest, au sein de ma famille et de quelques amis afin de passer les fêtes. J’espère que de votre côté tout va bien, que vous supportez votre entourage et les repas trop lourds, pour ma part je roule et je bois beaucoup de tisane pour faire passer tout ça. La maison est toujours remplie de monde, ou je cours à droite et à gauche afin de pouvoir voir des visages familiers que je ne vois plus aussi souvent que je le souhaite. Autant vous dire que de se poser enfin, pour taper quelques mots, est un temps qui s’est fait bien rare ces derniers jours.

Je me suis toujours promise de ne pas prendre de résolutions la nouvelle année venant, mais comme à chaque fois, je failli à ma tâche et je transgresse mes convictions absurdes.
Je ne viendrais pas vous dire que je souhaite faire le bien dans le monde coûte que coûte, que je reprendrais le sport sérieusement, que je mangerais Healthy tous les jours, à tous les repas, non, je sais pertinemment que je me mentirais.
Cette année j’ai envie de tenir des résolutions qui me sont utiles et réalisables ( Parce que de toute façon j’aime beaucoup trop la malbouffe et ne rien faire pour faire du sport et manger correctement ).

La chose qui me tient le plus à cœur pour cette ANNEE 2019, c’est de développer mes compétences artistiques, dans tous les domaines qui me touchent, que ça soit le dessin, le maquillage et la photographie. Cette année, j’ai envie de la placer sous le signe de la palette et du pinceau dans un premier temps.
Dans le domaine de l’art j’aimerais bien me tenir aux « résolutions », si on peut dire « résolution », qui suivent :


- Faire au minimum un dessin par semaine. Pour m’obliger à travailler et à évoluer de façon significative. Je me dis depuis plusieurs années que je souhaite reprendre le dessin sérieusement, voir je souhaite le professionnaliser, mais ce n’est pas en ne travaillant pas que cela va avancer et se concrétiser !
- Montrer beaucoup plus mon travail aux autres. Que cela soit à des professionnels ou tout simplement sur les réseaux sociaux. Je reçois régulièrement des messages très motivants et adorables de la part de mon entourage et de ma petite communauté sur internet, et ça me rend confiante dans ce que je peux produire et montrer. Certains d’entre vous me poussent à être moins timide sur mon travail !
- Me perfectionner dans la pratique du maquillage.J’adore jouer avec les couleurs depuis toujours et sur tous les supports. Disons que je ne suis pas mauvaise dans la pratique du maquillage, que ça soit classique ou artistique, mais je sens que je peux faire plus, que je peux faire mieux. Je suis rarement contente de ce que je produis, malgré les compliments qu’on puisse me faire, alors cette année je souhaite dépasser ce blocage, produire, montrer bien plus mes créations et surtout évoluer.
- Mettre en image des univers et des ambiances. Cette année j’ai envie de me lancer en tant que modèle photo de façon un petit peu plus régulière et sérieuse. C’est probablement la résolution qui me semble la plus floue et la plus étrangère, un vrai challenge pour moi qui n’apprécie pas beaucoup ce que je représente. Rejoignant le point juste avant, je souhaite aussi créer des univers à travers d’autres personnes, montrer le potentiel de mon art et de mes services sur des shooting, non pas devant, mais Behind the scene.

L’autre aspect que je souhaite travailler en cette année 2019 c’est le côté bien-être, sous le signe des flux qui traversent nos corps.
Dans ce domaine-là, il existe aussi quelques petites choses que je souhaite travailler :

- Aller mieux, prendre soin de moi. Je ne l’ai pas encore abordé sur le blog, mais ça ne saurait tarder, mais je suis sujette à quelques troubles au niveau mental et physique qui me freinent dans la vie et me consument lorsque je me laisse dévorer par les démons qui habitent mon être. Désormais, je n’ai plus envie de me laisser faire, et j’ai envie d’aller mieux et de prendre ma vie en main.
- Découvrir ma spiritualité. Je ne suis croyante d’aucune religion conventionnelle, et pour moi la spiritualité ne rime pas forcément avec une quelconque croyance, je vois ça plutôt comme l’art d’apprendre à se connaitre et d’être bienveillant, et cela peut passer par divers exercices personnels que je souhaite parcourir et comprendre tout au long de cette année.

♦ ♦ ♦

Tout ceci sont déjà de beaux plans, je n’ai pas besoin de surcharger mon esprit et mon corps de plus. Alors je vous souhaite que le sort vous soit favorable, comme on dit. Joyeux Saint-Sylvestre !

♦ ♦ ♦

Si ça te dit de me soutenir, tu peux t’abonner à la Newletter, pour savoir quand seront postés les prochains articles. Tu peux aussi partager sur les réseaux sociaux, me suivre sur Instagram, et surtout me dire ce que tu penses en commentaire.

♦ ♦ ♦

Et vous, quels sont vos plans pour 2019 ?


Share:
Read More
, , , , , , , , ,

XMAS | WISHLIST 2019




Je m’étais promise de ne pas faire un article « Noël », « Fin d’année », ou quelque chose dans ce goût là, mais j’ai failli à ma tâche, submergée par la tendance mielleuse de Noël. Me voilà à vouloir exposer au monde entier ( mais surtout francophone ) mes envies matérielles. Vous l’aurez compris, bien que j’arrive après-guerre, je vais vous faire une "petite" liste dite de « Noël » …
Pourquoi de « Noël » entre des guillemets ? Tout simplement parce que la liste est longue, que tout avoir en un Noël est absolument aberrant et impossible ( sauf si nous sommes très riches ), et puis surtout je hiérarchise mes envies. Disons donc que c’est plutôt une liste pour l’année 2019, une Wishlist annuelle en somme – bien qu’elle s’agrandira sûrement étant donné que je suis une enfant du capitalisme.

Je vais découper mes envies en catégories pour que vous puissiez vous y retrouver, peut-être vous donner des idées, voir craquer. Il y aura de l’utile et du futile… Mais surtout du futile, du matériel de confort.

#1 | MAKE UP

D’aussi loin que je me souvienne j’ai toujours beaucoup aimé le maquillage, et avec l’âge ça ne s’est pas arrangé. En revanche, éloignez-moi tout ce qui est nude et couleurs délicates, moi ce que j’aime c’est quand ça se voit, quand on y passe du temps, quand il y a de la couleur, que c’est vivant, que c’est artistique. Laissez-moi être un petit clown dans ce monde trop gris à mon goût.

F E T I S H E Y E S H A D O W P A L E T T E • Kat Von D | Malheureusement pour moi je n’ai pas pu me procurer la palette Saint & Siner de chez Kat Von D, que je trouvais bien pensée, et très intéressante. Mais cette fois-ci je compte bien acquérir cette dernière palette à l’univers que je trouve très intéressant et aux couleurs toutes aussi attractives les unes que les autres ! Surtout pour le vert « la petite mort » que je trouve tout simplement sublime.

2 4 – H O U R S U P E R B R O W • Kat Von D | Pour rester chez Kat Von D, j’ai un vrai crush sur toutes les brow pomade. J’ai la chance d’en posséder déjà deux que j’adore, mais j’aimerais beaucoup acheter la couleur White Out qui est toute blanche, ensuite la couleur Bleach qui fait blond décoloré, une douleur particulièrement atypique, puis pour finir Lemmy Green, un vert qui matcherait parfaitement avec la couleur actuelle de mes cheveux. Bien sûr j’admets toutes les vouloir, c’est un vrai bon produit utilisable de mille manières, mais ce sont mes trois favoris.

D I A M O N D L I G H T H I G H L I G H T E R • Too Faced | Depuis que cet enlumineur est sorti chez Too Faced, qui est une marque que j’apprécie déjà beaucoup, je me tâte à craquer sur ce petit bijou, que cela soit autant sur son packaging que sur la qualité et la couleur du produit. Une amie le possède déjà, et il est vraiment très beau, brillant et en même temps subtile. Il donne un relief vraiment beau au visage.

B U I L D Y O U R P R O P A L E T T E & P R E S S E D E Y E S H A D O W • Sugarpill | Je pense que c’est la chose la plus cher que je souhaite demander au père Noël durant cette année, mais aussi à laquelle je tiens énormément. Construire une Pro Palette avec des fards de chez Sugarpill, marque largement plébiscitée par la sphère artistique du monde du maquillage. Les couleurs qui m’intéressent sont les suivantes : Voltage qui est un jaune électrique comme on en fait pas, Tokyo un rose fuchsia acidulé, Sixteen un mauve parfait, Velouria un lavande velouté, Hypnotic un bleu ciel délicat, Bittermelon un vert-bleu canard, Arsenic un vert serpent très pop, Tako un vrai pur blanc, Bulletproof un vrai pur noir, Love+ un rouge profond, Suburbia couleur chaire de saumon, et Poison LE violet.

M A K E U P A R T I S T Z O E B A G • Zoeva | C’est bien d’avoir du maquillage en pagaille, mais si on ne dispose pas d’un bon matériel pour travailler les matières, ça ne sert pas à grand-chose et on ne peut pas révéler tout le potentiel des couleurs. Désormais j’en ai un peu marre d’avoir des produits cheap – mais qui sont loin d’être mauvais – et j’aimerais vraiment investir dans quelque chose de durable. C’est un vrai coût, une trousse complète de pinceaux, mais je sais que je ne regretterai pas !

#2 | JEUX VIDEO

Après le maquillage, je suis une grande fan des jeux vidéo ! Si j’avais un petit peu plus de temps, je jouerais plus régulièrement, et je dois avouer que cela me manque un peu de ne plus passer autant de temps à me détendre devant une petite partie d’un quelconque jeu. Enfin bon, en attendant je dois déjà terminer Pokémon Ultra-Lune sur Nintendo 2DS XL, mais ceci fait, j’ai quelques petites envies.

A N I M A L C R O S S I N G N E W L E A F • Nintendo | J’adore l’univers d’Animal Crossing, son humour, ses graphismes qui ont bercé mon enfance. On joue la vie d’un petit personnage qui débarque dans une ville et devient soudainement maire avec plein de responsabilités, et à qui on demande d’avoir des ambitions et des projets tout de suite et maintenant. Une jolie satire de la vie d’adulte qui me fait toujours sourire.

F I R E E M B L E M E C H O E S S H A D O W S O F V A L E N T I A • Nintendo | J’adore tout ce qui est RPG ( Jeu de rôle ) et Fire Emblem est probablement la licence qui m’a toujours attiré et à laquelle je n’ai jamais pu jouer. Maintenant que je possède une DS, j’ai très hâte de me lancer dans l’aventure Fire Emblem avec l’opus Echoes Shadows Of Valentia, qui a une esthétique encore une fois qui me plait et un synopsis qui donne très envie. Après je ne me suis pas trop spoiler sur le reste du gameplay, mais je n’ai eu que de bons retours.

E X T E N S I O N S S I M S 4 • PC | Si je ne joue pas à la DS, vous me retrouverez sûrement sur mon PC à jouer aux Sims. Les Sims ont grandi avec moi et j’ai grandi avec eux, et même après tant d’années je suis toujours aussi accro. Les extensions qui me plaisent bien sont « Jour de lessive », « Vivre ensemble » et « Heure de gloire ».

P O C H E T T E R A N G E M E N T D S • Nintendo | Nouvellement détentrice d’une Nintendo 2DS XL, et voulant transporter avec moi mes univers vidéo, j’ai besoin d’une pochette pour ranger ma console. J’ai bien une idée sur laquelle craquer, mais j’attend qu’elle soit de nouveau en stock dans le Micromania le plus proche.

#3 | ART

Si vous me suivez depuis un moment, vous n’êtes pas sans savoir que l’art est un moteur de vie pour moi, qu’il est présent dans une grande majorité des choses que je fais. J’aime le beau et j’aime fabriquer le beau. Il est donc tout naturel que j’ai quelques envies concernant le matériel artistique.

T A B L E T T E W A C O M • Electronique | J’ai déjà eu l’occasion de toucher au monde numérique du graphisme, mais je n’ai jamais vraiment pu développer cet aspect de l’art, ne possédant pas de tablette personnelle. Je réfléchie depuis plusieurs mois, voire années à acquérir une tablette de la marque Wacom largement plébiscitée, mais je ne me suis pas encore arrêtée sur le modèle qui me semble le plus adapté pour mon utilisation. Cependant je pense que je sauterais le pas d’ici peu.

C O P I C C I A O • Matériel | Si vous allez un petit peu voir mon Instagram vous vous rendrez vite compte que je suis tombée en amour pour la marque de feutres à alcool Copic Marker. J’ai eu beaucoup de feutres à alcool entre les mains et ceux sont de loin les meilleurs sur le marché à mes yeux. Ils sont simples à utiliser et il y a un large choix de couleurs toutes plus intéressantes les unes que les autres. J’en ai déjà une bonne petite collection… Mais pas encore assez à mes yeux.

A Q U A R E L L E • Matériel | J’ai déjà une très belle palette d’aquarelle fine, mais ce sont des couleurs mattes. Ce que je recherche en ce moment c’est à me faire une petite collection d’aquarelle à reflets, comme des dorés, des argentés, des paillettes. Ça ne se vend pas encore en boutique mais j’ai croisé quelques palettes sur internet qui ont l’air très sympas.

T R O U S S E S & M E U B L E S • Rangements | J’ai beaucoup de matériel pour laisser libre cours à mon inspiration, mais disons que tout ceci prend une sacré place, c’est pourquoi j’aimerais bien pouvoir trouver des trousses et des petits meubles adaptés afin de ranger tout ce bazar.

#4 | BIEN-ÊTRE

En ce moment je suis en recherche de paix intérieur et j’apprends à m’aimer un petit peu plus seule. En plus de cela je m’intéresse à la cartomancie qui m’a toujours fascinée et inspirée, et qui rentre dans mon apprentissage de prendre le monde d’une nouvelle manière et plus détachée.

B O U G I E « T E R R E » • Sancta Maria | Je suis en amour avec l’univers de la boutique en ligne Sancta Maria. Je possède quelques articles de cette marque qui tourne autour de l’ésotérisme et du bien-être, et j’en suis déjà conquise. La bougie de la « Lune » brûle déjà chez moi et donne une ambiance très apaisante à mon intérieur, mais j’ai déjà envie de tester une autre ambiance qui me semble plus adaptée à la pratique de ma cartomancie.

D I F F U S E U R D ’ H U I L E E S S E N T I E L L E • Ambiance | J’ai un nez très fin qui supporte assez mal les odeurs, mais quand elles sont savamment dosées j’adore me sentir entourée d’une odeur délicate. Cet objet n’est absolument pas une nécessité ni une priorité, mais c’est vrai que je pense depuis un moment à acheter un diffuseur.

T A P I S D I V I N A T O I R E • Cartomancie | Comme dit un peu plus haut j’apprends à utiliser l’art de la cartomancie dans mon quotidien, on y croit, on y croit pas, on est sceptique, en attendant je trouve que c’est un outil qui aide beaucoup à l’ouverture sur soi, et afin de ne pas salir mes cartes et poser un espace défini à la pratique, un tapis spécialement fait pour cet art divinatoire est toujours utile, voir recommandé.

#5 | AUTRE

Et voilà la dernière catégorie de cette longue liste. On y retrouvera tous les éléments qui ne rentrent pas dans les autres catégories. Mais qui sont à mes yeux, très importants !

P O R T E – M O N N A I E C H I H I R O • Sugarbones | J’ai un porte-monnaie bien trop petit pour moi et qui commence à tomber en lambeau, et il y a quelques mois je suis tombée sur un superbe objet inspiré de l’animation japonaise « le voyage de Chihiro » de Miyazaki, mais malheureusement je ne l’ai pas acheté à temps, alors je dois attendre le restock… J’ai particulièrement hâte !

R O B E D E C H A M B R E C H I H I R O • Sugarbones | De la même marque il existe une robe de chambre en satin qui sera du plus bel effet sur moi et dans mon intérieur, mais cet objet est également en rupture de stock alors je dois attendre avec la même hâte que pour le porte-monnaie.

T – S H I R T S E L J A • Vêtement | Une de mes très bonne amie fait de superbes illustrations sur des vêtements. Cela fait plusieurs mois que je louche sur un modèle et que je dis que je vais lui prendre, et normalement je pourrais craquer prochainement. Je vous conseil d’aller voir son travail sur son Instagram Seljaclothes, elle fait de très belles choses, de plus, sur mesure !

N O U V E L A P P A R T E M E N T • Immobilier | Bon vous ne le savez peut-être pas mais je vis actuellement dans une résidence étudiante, et ce n’est pas très agréable tous les jours, surtout quand je dois aller faire la cuisine dans un espace collectif saleça ne gêne pas le moins du monde le reste de mes confrères. Cela va être la troisième année où je vis dans une petite chambre de 9m² et je commence à très mal le vivre, c’est pourquoi je chercher un nouvel endroit où m’épanouir.


Ma liste au père Noël est particulièrement longue, mais si j’arrive à un peu plus me discipliner financièrement ce sont des objets que je peux tout à fait acquérir au cours de cette année 2019 !


Si ça te dit de me soutenir, tu peux t’abonner à la Newletter, pour savoir quand seront postés les prochains articles. Tu peux aussi partager sur les réseaux sociaux, me suivre sur Instagram, et surtout me dire ce que tu penses en commentaire.


Et vous, vous avez envie de quoi cette année ?


Share:
Read More
, , , ,

VIVRE AVEC DES FAUX-ONGLES


♦ ♦ ♦

Dire que je ne suis pas quelqu’un d’influençable par le marketing serait mentir. Trainant énormément sur les réseaux sociaux, voguant tranquillement sur les vagues d’internet, je suis accostée, même, attaquée par diverses publicités et tendances, surtout ce qui touche à la beauté. Un fléau pour certains, un exutoire pour d’autres.
Aujourd’hui j’ai envie de vous parler de mon expérience avec les faux-ongles, ces griffes redoutables que je porte et supporte depuis maintenant quelques semaines.
Cette lubie m’est venue à la suite d’une surcharge visuelle sur les réseaux sociaux. Je trouvais ça beau, particulièrement esthétique, et j’avais envie et besoin de prendre un peu de temps pour moi. Je ne suis pas une grande fan de l’esthétique ongulaire pourtant, je trouve que ça prend du temps, j’arrive à me salir beaucoup trop facilement, et puis ça ne tient pas longtemps… Du moins la manière classique et avec moi. Alors je me suis dit, mais dit donc, pourquoi ne pas tester les faux-ongles ? Et c’est ainsi que je suis allée chez une prothésiste ongulaire non loin de chez moi, adorant l’artistique, qu’est Beauty_byn sur Instagram.

Je vais vous conter les différents points que j’ai pu relever au quotidien, vivant désormais avec des faux-ongles.

♦ ♦ ♦

Le premier point à aborder c’est que porter des faux-ongles cela fait tout de suite propre, cela donne une autre allure aux mains, beaucoup moins enfantine, plus de tenue. Il faut savoir que mes mains sont assez petites, ce qui est logique quand on connait ma taille, ce qui donne un aspect très enfantin, surtout que la plupart du temps je laisse des ongles courts par flemme et praticité. Cela m’a radicalement changé, j’ai l’impression d’avoir des mains plus adultes, je me sens bien avec. Toutefois on dirait que j’ai pris des manières étant donné que je fais attention à ces étranges extensions.

Second point positif, c'est le lavage des cheveux que je trouve beaucoup plus efficace et agréable grâce à ces longs ongles. Avant je me prenais beaucoup les cheveux dans les bords des ongles, maintenant beaucoup moins si ce n’est pas du tout, ce qui est particulièrement appréciable en plus de faire un massage crânien très détendant.

En parlant de massage crânien, un autre point positif c’est bien le fait qu’avec des longs ongles il est beaucoup plus simple de se faire des gratouilles et des chatouilles soi-même - ou aux autres -, ce qui est au premier abord est un peu déconcertant mais très appréciable.

Après cela, je dois bien dire que j’ai notifié un bon nombre de petites choses qui m’ont aussi dérangé dans mon quotidien, comme par exemple taper sur un clavier d’ordinateur ou un clavier de paiement au supermarché qui devient tout de suite plus sportif, une véritable gymnastique des mains. Au début ça a été plutôt difficile, j’ai même cru que ça allait être impossible à supporter, mais au bout d’un moment on prend le pli et tout va pour le mieux, comme avant.

Etant porteur de lentilles de contact de temps en temps, lorsque j’ai le temps, je dois dire que ça, ça a été une véritable épreuve pour enlever mes substituts d’yeux sans me crever ceux-ci, mais bon, encore une fois lorsqu’on a trouvé la technique, je trouverais presque ça plus pratique.

Sinon j’aurais pensé qu’écrire avec un stylo et dessiner aurait été beaucoup plus compliqué, mais finalement la longueur que j’ai n’est pas tellement encombrante. Toutefois, je pense qu'un peu plus long m'aurait très vite limité dans mes capacités.

Pour finir, je n’ai pas les cheveux très longs, mais de temps en temps je dois m’attacher les cheveux pour mon travail. Au début cela a été un véritable calvaire, je me faisais mal aux mains, je tirais sur mes cheveux, c’était absolument chaotique, mais encore une fois, le pli pris, ensuite tout était possible. Bon je dois avouer que de temps en temps encore j’ai du mal, mais c’est déjà moins ridicule à observer qu’au début.

♦ ♦ ♦

C’est tout pour aujourd’hui. Même s’il y a un certain nombre d’inconvénients, je pense que je vais continuer l’aventure des faux-ongles un petit moment, parce que ça me plait bien, je trouve ça jolie et je peux me le permettre.

♦ ♦ ♦

Si ça te dit de me soutenir, tu peux t’abonner à la Newletter, pour savoir quand seront postés les prochains articles. Tu peux aussi partager sur les réseaux sociaux, me suivre sur Instagram, et surtout me dire ce que tu penses en commentaire.

♦ ♦ ♦

Portez-vous des faux-ongles ?
Qu’est-ce qui vous plait ?
Est-ce que l’expérience vous tente ?


Share:
Read More