, , , , , , ,

ENSORCELEUSE


♦ ♦ ♦

Texte à lire à haute voix.

« Je sens toujours ce souffle dans mon cou. Un souffle tantôt froid, tantôt chaud. Toujours je me retourne pour voir, jamais rien je ne peux voir. C’est proche, si proche, et en même temps loin, si loin. Alors je sens, je ressens toujours, ce regard, cette chaleur, cette froideur, cette présence. Surtout elle me suit, plus rarement elle est en face de moi. Mais jamais mes yeux ne voient, du moins, ce n’est pas tangible, ce n’est pas palpable, ce n’est pas enlaçable, pas embrassable, pas définissable.
Alors je marche, je m’enfonce dans le très fond de je ne sais quoi, de je ne sais où. En tout cas, il y a des arbres à perte de vue, les plantes, les fleurs sont endormies, les branches des gardiens sylvestres m’indiquent fébrilement le chemin, me parlant dans un langage craquant. La respiration du monde végétal est onirique, l’air semble se mouvoir lentement, le temps semble s’amuser d’une nouvelle façon. Je me sens comme ailleurs, je me sens… Je ne sais plus, j’ai comme oublié. Plus j’avance, plus je foule les feuilles mortes qui jonchent le sol du bois, plus mes pensées s’étiolent, se perdent, se flétrissent, se fanent.
La lumière est douce.
La lumière est froide. Si froide. »











BEHIND THE SCENE ▬ Ce shooting a été fait à peu prêt en même temps que le premier que je vous ai présenté en Janvier, mais je n’avais pas vraiment envie de tout vous montrer d’un coup, alors je me suis un peu forcée à attendre avant d’écrire à son sujet. Pour ceux qui me suivent sur Instagram, vous avez eu la chance – je pense – et l’occasion de découvrir quelques photos de ce projet artistique.

En Décembre il faisait encore beau, mais tout de même le frais c’était installé, et ça a été un peu désagréable de devoir se déshabiller au milieu des arbres et des fleurs gelées et humides. Surtout pour ma compagnonne de route, qui se trouvait avec encore moins de couches que moi. Mais elle fut forte, et a prise sur elle avec beaucoup de courage, malgré les températures absolument pas adaptées pour un shooting en milieu naturel.

Pour ce shooting, l’idée s’est construite un peu au fur et à mesure. La jeune fille et moi nous nous suivions mutuellement sur Instagram, et elle cherchait quelques personnes afin de créer des shootings en duo, étant donné que j’allais être de passage à Bordeaux, je me suis proposée, et nous avons quelques fois discuté afin de créer un projet, une ambiance qui aller nous correspondre. Assez vite nous nous sommes mises d’accord sur un univers un peu sombre et ensorcelant. J’espère que cet univers a réussi à vous transporter quelque part et que c’est une petite réussite.

Le shooting s’est déroulé tranquillement, et le photographe que vous pourrez retrouver sur Instagram sous le nom de luffysarutobiphotography, nous a communiqué les photos très rapidement, étant donné qu’il a pour politique de donner les rushs à ses clients, et de ne pas forcément les retoucher. Pour moi ce fut un excellent exercice de pouvoir me remettre à la retouche photo. Je ne suis pas une amatrice des grosses retouches de façon générale, du moins pas sur ce type de projet. Alors je me suis contentée de reprendre un peu la colorimétrie, les contrastes, les lumières, afin de donner un effet un peu onirique. Je suis plutôt satisfaite du résultat, qui est simple et efficace.

Outre me plaindre encore du froid, je n’ai pas grand-chose à dire d’autre, à part merci à luffysarutobiphotography et Witch Of Darkness qui ont bien voulu collaborer avec moi.

♦ ♦ ♦

Si ça te dit de me soutenir, tu peux t’abonner à la Newletter, pour savoir quand seront postés les prochains articles. Tu peux aussi partager sur les réseaux sociaux, me suivre sur Instagram, et surtout me dire ce que tu penses en commentaire.

♦ ♦ ♦

Avez-vous ressenti quelque chose ?
Avez-vous apprécié cette petite escapade photographique ?

Share:
Read More
, , , , , , , ,

BUJO FEVRIER 2019 | DES FLEURS DANS UN CIEL BLEU


♦ ♦ ♦

Je prends enfin un peu de temps pour écrire le premier article du mois de Février. La semaine dernière, je n’ai rien pu écrire, car prise par le mouvement des études, des copains, de la vie tout simplement, et surtout je suis tombée malade de façon assez brutale, m’obligeant à rester sous la couette. Alors j’ai préféré ne rien taper, ne rien bâcler, et attendre que je sois un peu mieux pour pouvoir revenir sur le blog plus tranquillement. De toute façon je ne suis pas partie bien longtemps. Ma vie sociale est en plein effervescence, et malgré les journées grises je sors quasi tous les jours, alors je n’ai plus autant de temps qu’avant en solitaire. Ça me change, mais ça me fatigue également pas mal.
Alors voilà, Janvier est déjà terminé, je n’ai rien vu passé, c’est presque un peu effrayant. Ce fut si rapide que j’ai eu pris du retard sur mon organisation de Bujo pour ce mois nouveau, c’est également pour ça que j’ai décidé de ne rien écrire dimanche dernier, parce que l’article que je souhaitais rédiger n’était que néant le jour venu.
Vous l’aurez donc compris, notre premier article sera un article sur mon organisation de Février et cela sera un court écrit car rien n’a changé.

♦ ♦ ♦

Ce mois-ci j’avais envie de BLEU, comme vous aurez pu le voir avec la photo de présentation, et j’avais également envie de FLEURS et d’ORBES DORES et ARGENTES. Je dois avouer que je ne suis pas pleinement satisfaite de l’illustration de début de mois, et cela m’a un peu freiné dans ma dynamique, alors j’ai pris beaucoup de temps à mettre en page ce nouveau mois, et je n’y fais également pas aussi attention que celui de Janvier. Le mois commence à peine que mon petit carnet est déjà un peu brouillon.
Février semble être un mois difficile pour moi, beaucoup de choses me tombent sur le coin du nez. Rien de grave, heureusement, mais un certain nombre de choses agaçantes que je dois prendre le temps d’analyser et de régler.


Comme le mois de Janvier, et je pense que ceci ne changera pas pour les autres mois, j’ai fait mon petit calendrier où je note mes rendez-vous – qui ne sont toujours pas notés – et les petits moments doux, les choses qui me marquent dans ma journée. J’ai remarqué que ça m’était très bénéfique, et probablement que je serais très heureuse de retrouver ces petits slices of life sur fond noir dans quelques temps.
Encore une fois on retrouve le calendrier – où j’ai ajouté un jour en trop mais chut – et à côté un petit espace pour noter les choses à faire dans le mois, ou pour le mois prochain.


De l’autre côté on retrouve les trackers, qui n’ont pas changé, et mon petit espace pour noter mon volume horaire pour mon boulot étudiant. Ce mois-ci je n’ai pas vraiment envie de me prendre la tête avec des fioritures trop compliquées, alors je ne fais que des petits rappels délicats du thème du mois, avec une petite fleur un peu cachée dans son coin.

En face des trackers, on a mon budget, qui ce mois-ci sera probablement un peu serré étant donné que mon boulot semble avoir eu quelques difficultés à trouver le chemin de mon compte en banque.


En tournant de nouveau la page, on découvre quelques bulles noires pour noter le temps en minute que j’ai fait en méditation, mais on retrouve beaucoup de zéro. J’ai beaucoup de mal à trouver du temps pour moi, pour me poser, poser mon esprit l’espace d’au moins un quart d’heure afin de respirer et me détendre. Mais je pense que je vais essayer d’avoir un petit peu plus de discipline avec ça dans les prochains jours, car cela me manque beaucoup.

Puis en face, il y a toujours ma page dédiée pour le blog afin de m’organiser au mieux, et aussi des espaces où je note mes lectures et mes films et séries regardées. Je pense que la page pour le blog va changer au prochain mois, parce que celle-ci ne me satisfait pas vraiment, elle me dérange, et ne me donne pas très envie de l’utiliser. Si vous avez une idée de template je suis preneuse.


Et nous voilà déjà aux daily, qui n’ont pas changé d’un mois à l’autre. Mais je pense que cet espace va très probablement être modifié le mois prochain également, parce que je me lasse de cette organisation qui ne semble plus vraiment me convenir.


♦ ♦ ♦

C’est déjà la fin de l’article, j’espère qu’il vous aura inspiré, que malgré mon insatisfaction les petites illustrations vous auront plu !

♦ ♦ ♦

Matériel :
- Lemome Medium A5 Journal à points
- Aquarelles
- Liners noirs compatibles avec l’eau
- Posca blanc pointe 0,5mm

♦ ♦ ♦

Si ça te dit de me soutenir, tu peux t’abonner à la Newletter, pour savoir quand seront postés les prochains articles. Tu peux aussi partager sur les réseaux sociaux, me suivre sur Instagram, et surtout me dire ce que tu penses en commentaire.

♦ ♦ ♦

Avez-vous déjà des idées pour votre thème de Mars ?
A quoi ressemble votre Bujo pour le mois de Février ?

Share:
Read More
, , , , ,

#001 | LE CERCLE PAÏEN : MA VISION DU TAROT


♦ ♦ ♦

Alors on y est enfin. Je vais pouvoir taper ces quelques mots sur un sujet qui me tient à cœur. Je dois admettre que je suis un peu timide à l’idée de présenter cette facette de ma vie, au grand jour, sur la toile. Je ne sais pas comment cela va être pris par le grand public. Pourtant j’ai eu l’occasion de tester un peu le terrain avec mon entourage proche et sur Instagram. On y croit ou on n’y croit pas, là n’est pas la question ici. Alors je suis très heureuse de pouvoir lancer une nouvelle série d’articles qui me fait vibrer un petit quelque chose en moi, qui aura pour nom « Le Cercle Païen », et qui aura pour sujet la spiritualité d’un monde occulte aux vapeurs ésotériques. J’espère que ces articles vous plairont et vous questionneront, en tout cas moi cela me fait très plaisir d’écrire sur ces sujets que sont la Cartomancie, la Lithothérapie, les énergies lunaires, et plus encore. D’ailleurs, très probablement que je ne suis pas plus informée que vous qui me lisez. Je suis en train d’apprendre, je fouille les diverses ressources grâce aux livres, mais surtout grâce à nos outils modernes. Je suis une apprentie sorcière 2.0, et j’ai envie de vous partager mes découvertes curieuses.

Je vous l’annonce déjà, les premiers articles de cette série porteront sur la Cartomancie, car c’est par ce biais que je me suis retrouvée engloutie sous une folle masse d’informations vis-à-vis de l’univers spirituel, voir même religieux qui peut encadrer la pratique, et dans quoi elle s’instaure.
Comme vous l’aurez vu grâce à la bannière, je vais vous parler de ma vision du jeu de Tarot, tout simplement. Je sais d’ores et déjà que ma façon de voir la chose déplait à bon nombre de partis, mais je ne peux me résoudre à travestir ma pensée… Bien que je ne dise pas non plus qu’elle ne puisse pas changer au cours du temps.

De façon assez générale j’ai un esprit cartésien. Tout ce qui touche à l’occulte est certes quelque chose qui me fascine, mais ce n’est pas pour autant que j’y crois dur comme fer. Cela me questionne, cela m’intrigue, mais si rien ne peut s’expérimenter de façon scientifique, il est vrai que mon esprit aura tendance à facilement se fermer. Disons que j’observe les ombres du coin de l’œil, et j’y prête attention de manière sporadique quand les choses ne sont vraiment pas explicables.

Alors pourquoi je m’intéresse autant à ce monde fait de sortilèges et autres diableries ? Et bien tout simplement car je trouve que c’est un exercice sain pour l’esprit. Avant de parler d’autres supports occultes, ici je vais m’intéresser au Tarotet cela fonctionne pour n’importe quel type de Tarot. Nous verrons cela dans un autre article.
Depuis toujours je suis attirée par l’esthétique et le principe des cartes. C’est souvent joli, un peu bizarre, puis c’est ludique, ça donne envie de jouer, d’agencer les images pour en sortir les symboliques et faire des plans sur la comète. Et pour moi, tout passe par cet aspect qui est la symbolique. Tel ou tel signe raconte telle ou telle chose, et selon qui en tire les enseignements, en tire ses conclusions. L’esprit humain est fantastique, l’esprit humain a besoin d’un support pour réfléchir à soi, et c’est exactement ce à quoi me sert un Tarot. Le Tarot, à mes yeux, est un outil psychologique et spirituel puissant qui nous permet de nous questionner sur notre vie, sur notre soi profond, car tout pourra faire écho à quelque chose chez nous, du moins, si on accepte l’introspection.
Vous l’aurez compris, je ne suis pas partisane de l’option où le Tarot serait animé d’une force étrange – du moins pas complètement – , non, je trouve juste que c’est un exercice particulière intéressant pour l’esprit afin de mieux se connaitre, et d’ouvrir des portes psychologiques nouvelles.
Cela étant, je dois avouer que l’idée que tout ne soit que science m’échappe peu à peu, après certains évènements qui ont pu se passer avec cet outil qu’est le Tarot. J’essaye de plus en plus d’accepter les choses avec mon intuition pour appréhender au mieux ce qu’il se passe avec les lames, même si parfois c’est effrayant tellement cela peut-être criant de logique, de sens et surtout d’une extrême précision… même avec des personnes que je ne connais absolument pas, et à qui j’ai pu faire vivre l’expérience des cartes, afin de pouvoir prendre en main de façon concrète la Cartomancie.

De se fait, disons que j’aurais tendance à voir actuellement le Tarot comme régit 50% par la sensibilité de l’esprit humain, puis 50% par un quelque chose que je n’explique pas vraiment. Tant que l’objet n’est pas utilisé à des fins néfastes, la pratique me paraîtra toujours saine et digne d’étude à mes yeux.

J’espère que j’aurais été assez claire avec ce premier article, si vous avez des questions, des objections, je serais très heureuse de partager et de débattre avec vous. En attendant cette réflexion psychologique donnera la base pour le reste de mon étude, pour le moment, et inspirera la lecture des évènements liés à cet univers ésotérique.
Je tenais également à remercier Hazel, witch_of_salem sur Instagram, qui est un personnage charmant qui m’a aidé très simplement à trouver le nom de cette nouvelle série, alors que mon imagination avait décidé de prendre des vacances.

NB : L'aquarelle de présentation est de ma composition, merci de ne pas prendre sans autorisation cette illustration.

♦ ♦ ♦

Si ça te dit de me soutenir, tu peux t’abonner à la Newletter, pour savoir quand seront postés les prochains articles. Tu peux aussi partager sur les réseaux sociaux, me suivre sur Instagram, et surtout me dire ce que tu penses en commentaire.

♦ ♦ ♦

Que pensez-vous de la Cartomancie ?
Connaissiez-vous cette pratique ?
Est-ce que ce type d'article vous plaît ?

Share:
Read More
, , , , , , , ,

BUJO JANVIER 2019 | DES GEMMES ET DES NUAGES


♦ ♦ ♦

J’écris cet article un peu tard, ce début de mois a été haut en couleur, très fatigant, et pourtant je n’ai toujours pas repris les cours. J’aimerais que le rythme se calme un petit peu, mais malheureusement cet espoir ressemble bien à une utopie. Je ne me suis jamais sentie aussi bien qu’en ce début d’année, que je souhaite épanouissant et heureux. Alors pour que tout se passe le mieux possible, j’ai en ma compagnie, pour une troisième année, mon Bullet Journal.
Il y a deux semaines je vous avais passé en revu les pages qui composent mon organisation annuelle, et bien aujourd’hui, je vous présente mon organisation pour le mois de Janvier. Je pense que par la suite ça ne va pas beaucoup changer, sauf si vous avez des bonnes idées à me proposer.

♦ ♦ ♦

Pour signaler un nouveau mois, comme toujours je fais une petite page d’illustration que vous avez pu observer en en-tête. Pour ce mois-ci je pars sur un fond vert, des gemmes et des nuages roses avec quelques petites étoiles. Rien de bien compliqué, mais on amorce les thèmes mystiques que je souhaite profiler tout au long de cette année.



Ensuite on passe à la vue du mois, un principe tout ce qui a de plus simple, mais qui ne me sert pas uniquement pour noter les quelques Rendez-Vous et évènements de mon mois de Janvier. A gauche on trouver un espace avec un "J" pour "Janvier", où je note les correspondances des couleurs, et normalement cet espace sert également de mémo pour le mois suivant, ou juste le mois actuel où je n’ai pas de date fixe pour un évènement particulier, type sortie au musée, mais j’ai tellement fait de choses, que ce mois-ci cet espace ne m’a pas été d’une grande utilité.
Pour le reste il y a des cases noires où je note au stylo blanc les évènements importants, mais également la chose marquante de ma journée, afin de garder une trace de ce qui m’a fait vibrer, ou qui m’a calmé au cours de la journée. Et je vois que ce mois qui n’est pas encore terminé, à été particulièrement rempli.



On passe ensuite aux Trackers et au Budget. Ici je préfère bien mieux le vert qui est ressorti, qui est beaucoup plus doux et clair. Mais bon, comme je fais des mélanges à l’aquarelle, les couleurs ne ressortent pas toujours comme je veux.
Cette année je n’ai plus envie de m’encombrer d’une multitude de trackers qui ne me servent à rien, alors je n’ai gardé que les essentiels, afin de suivre ce qui me semble essentiel pour bien m’organiser dans une journée, dans une semaine. Je ne suis pas vraiment convaincue de la typographie des mots, mais au moins tout est clair.
A côté du mot Trackers j’ai fait une petite case où je note les heures que j’ai faite pour mon travail à côté de mes études. Comme j’ai eu quelques soucis de paiement de salaire, je garde une trace de mes heures ici.
Ensuite de l’autre côté il y a la page Budget qui est absolument banale. C’est ici que je garde toutes les traces des achats et dépenses que je fais, ensuite il y a un tracker qui note si j’ai réussi à ne pas dépenser d’argent, et c’est un mois où ça a été compliqué, puis pour finir sur avec cette page, on a une case notes et une case wishlist.



En tournant la page on trouve une page avec pleins de petits nuages où je note combien de temps j’ai fait de la méditation par jour. J’essaye d’être régulière, mais avec le mois de Janvier j’ai eu beaucoup de mal à m’y tenir malheureusement.
A côté de cette page il y a ma page Blog, où je note mes idées, afin de bien m’organiser dans la rédaction de mes articles… Même si des fois cela pêche un peu par manque de temps. De plus, en dessous on retrouve deux cases, une avec un livre, qui est là pour signaler les livres que j’ai lu dans le mois et quelques mots pour dire ce que j’en pense, et à côté un œil, pour signaler les médias visuels qui m’ont marqué ce mois-ci… Et je n’ai pas encore mis à jour cette partie.



Et pour finir on retrouve mes Daily, tout ce qui a de plus simple. La partie haute des cases correspondent à l’espace où je note mes rendez-vous, mon emploi du temps, et les mails et coups de téléphone que je dois passer, et la partie basse correspond aux tâches à accomplir.
Sur la première page on a deux trackers, un pour le lavage des dents, que je suis précautionneusement, et un pour les heures de lever, voir si je me lève à la bonne heure, qui pour moi est six heures. D’ailleurs je ferais peut-être un article sur pourquoi je souhaite me lever à six heure tous les matins.
De l’autre côté, en bas de page nous avons une case qui me permet de noter ce que je souhaite faire dans la semaine, mais où il n’y a pas de deadline particulière, puis aussi faire des listes si j’ai des courses à faire.

♦ ♦ ♦

C’était mon organisation pour Janvier. Je vous donne rendez-vous en Février, pour un nouveau thème, et peut-être de nouvelles pages.


♦ ♦ ♦

Matériel :
- Lemome Medium A5 Journal à points
- Aquarelles
- Liners noirs compatibles avec l’eau
- Posca blanc pointe 0,5mm

♦ ♦ ♦

Si ça te dit de me soutenir, tu peux t’abonner à la Newletter, pour savoir quand seront postés les prochains articles. Tu peux aussi partager sur les réseaux sociaux, me suivre sur Instagram, et surtout me dire ce que tu penses en commentaire.

♦ ♦ ♦

Avez-vous déjà des idées pour votre thème de Février ?
A quoi ressemble votre Bujo pour le mois de Janvier ?

Share:
Read More
, , , , , , ,

COEUR D'ENCRE


♦ ♦ ♦

Texte à lire à haute voix.

« Alors c’est comme ça. Il fait froid. Il fait sombre. Il n’y a aucun bruit, il n’y a aucune odeur, il y a le vide et le silence. Et puis aussi moi. Je ne peux nommer que ces cinq choses. Froid. Sombre. Vide. Silence. Moi. Nous sommes cinq ici. Nous sommes tangibles. Enfin cinq, plutôt six. Car au loin il y a la Solitude qui me regarde. Elle jalouse les autres qui me couvent. Elle voudrait toute la place, elle voudrait être unique, elle voudrait me posséder. Mais malheureusement pour elle, il n’en n’est rien. Les Ténèbres, un autre nom pour Sombre, m’enlacent de leurs bras Froids, le Silence m’apaise, et le Vide nous couvre. Alors au loin il y a la Solitude qui me regarde.
Il n’y a ni haut, ni bas, ni côtés. Il n’y a pas de limites. Il n’y a pas de frontières. Nous sommes tout. Nous ne sommes rien. C’est tout ou rien. C’est tout et rien.
Je n’ai ni faim, ni soif. Je n’ai ni peur, ni crainte. Je n’ai ni envie, ni passion. Je suis un corps plongé dans le noir. Je peux me voir sans me voir. Sur ma langue il y a comme un goût de fer. Ça prend possession de mes papilles, ça tapisse les parois de ma bouche, de ma gorge. C’est étrange. C’est une tâche sur mon tableau noir. C’est indélicat, cela perturbe cet espace Vide et emplit de Silence. C’est violent. Pas comme un coup que l’on prend dans le corps. Pas comme un coup que l’on encaisse. Non. C’est violent… C’est violent comme un truc qu’on sent. C’est violent comme ces choses de tous les jours qui nous touchent et nous agressent quotidiennement.

J’ouvre les yeux. L’eau a refroidit. Je me suis mordu la langue. »













BEHIND THE SCENE ▬ J’ai l’honneur de vous présenter un projet photo qui m’a tenu très à cœur. Comme vous le savez peut-être, si vous avez lu mon article sur mes résolutions pour la nouvelle année, j’ai envie d’axer mon année sur le monde artistique, sous presque toutes les formes où il peut se décliner. Cela passe donc également par la photographie, en temps que modèle, et peut-être plus tard derrière l’objectif.
J’adore raconter des histoires, et j’aimerais en raconter encore plus par l’image, accompagnée d’un petit texte qui puisse plonger le spectateur dans l’ambiance qui a voulu être donnée. J’espère que ce projet vous aura plu, en tout cas j’ai eu beaucoup de plaisir à l’imaginer et le rendre réel, grâce à Lion, que vous pourrez retrouver sur Instagram et sur Facebook.

Je ne peux pas vous montrer toutes les photos qui ont été sélectionnées, et puis cela n’aurait aucun sens, surtout que nous avons passé presque trois heures sur l’habillage, la discussion, la prise d’image. Donc autant vous dire qu’il y a eu une certaine production. Cependant j’avais bien envie de vous dévoiler quelques petites anecdotes pour la création de cet univers.

Pour tous les shootings que j’ai faits, et que je souhaite faire jusque-là, je fais toujours des tableaux collaboratifs d’inspiration sur Pinterest. Je trouve que c’est un excellent outil pour savoir où l’on souhaite aller, et souvent c’est beaucoup plus parlant que des mots. Si vous souhaitez savoir ce qu’il va se passer en ce qui concerne le modeling, vous pouvez aller stalker mon tableau « PHOTOSHOOTS » sur ma page Pinterest.

Si vous vous posiez la question, pour réaliser de l’eau aussi noire, ça a été toute une science !
J’avais avec moi des pigments noirs purs, qui devaient servir à eux tout seuls à teindre l’eau de la baignoire, mais ils ne semblaient pas vouloir « accrocher » à l’eau, et ce n’était pas assez opaque… Alors nous avons ajouté d’autres minéraux, afin que les pigments se collent dessus et soient un peu plus solubles. Le sel et le bicarbonate nous ont été d’une grande aide… et on peut dire que j’étais une fille salée après ça.

On peut penser que j’étais absolument sereine sur les photos, que tout coulait de source… Mais que nenni, j’ai dû prendre sur moi plus d’une fois pour tenir des positions abracadabrantes, sans manquer de remplir mes poumons d’eau et de me noyer. Mais le résultat est là, il est superbe.

C’est tout ce que j’ai à dire sur ce premier projet photo. D’autres arriveront prochainement, et durant l’année. J’ai très hâte d’avoir vos retours.

♦ ♦ ♦

Si ça te dit de me soutenir, tu peux t’abonner à la Newletter, pour savoir quand seront postés les prochains articles. Tu peux aussi partager sur les réseaux sociaux, me suivre sur Instagram, et surtout me dire ce que tu penses en commentaire.

♦ ♦ ♦

Que pensez-vous de ce genre d'article ?
Avez-vous apprécié cette petite escapade photographique ?

Share:
Read More
, , , , , , ,

BUJO 2019 | UNE ANNEE MAGIQUE !


♦ ♦ ♦

Voilà le premier article de la nouvelle année, le premier article du mois de Janvier ! Je suis plutôt contente que ça soit un article artistique qui soit le premier de l’année, cela donnera le ton pour la suite de celle-ci.
Alors que l’année débute, celle-ci s’annonce déjà bien chargée pour moi. Et pour que je ne me retrouve pas submergée par les événements, mes émotions, le monde environnent, je dois m’organiser, alors quoi de mieux que mon fidèle Bullet Journal ? Rien. Les post-it c’est – presque – fini, les oublies aussi, les deadlines stressants également – ou pas.
Avant de vous présenter comment j’organise simplement mon année 2019, je vais vous faire un petit topo sur mon utilisation du Bujo’ – pour les intimes.

♦ ♦ ♦

J’utilise cet outil d’organisation depuis 3 ans maintenant, et je dois bien avouer que celui-ci est bien pratique pour organiser sa vie, et ne pas oublier les choses essentielles. Comme je suis toujours en train de faire quelque chose, j’ai par le passé souvent oublié des évènements et des choses à faire importantes, ce qui m’a souvent mise dans des états d’angoisse assez violent. Maintenant, je suis toujours angoissée, mais je vois les choses venir et je peux palier rapidement et bien à ces choses. De plus, j’ai une très mauvaise appréhension du temps, ce qui me coûte quelquefois en énergie et… en temps du coup. Depuis que mon petit carnet m’a rejoint je suis beaucoup moins prise par celui-ci, et je prends les jours qui passent beaucoup plus sereinement.

♦ ♦ ♦

Cela dit, nous pouvons passer à la suite. Je me suis beaucoup questionnée sur si j’allais faire un article « Bujo annuel & Janvier 2019 », ou un article pour chacun. Mais comme j’aime découper et classer, quitte à faire des articles courts, je fais un article pour chaque. Vous retrouverez mon template pour le mois de Janvier dans deux semaines.

Vous verrez que mes pages essentielles pour l’année ne sont pas nombreuses, et c’est très bien comme ça, sinon je me perds ! Je préfère cela, quitte à en ajouter au courant de l’année si j’en ai besoin, pour le moment c’est suffisant.
Sinon j’ai beaucoup accès celui-ci artistique, mais sachez que vous n’avez AUCUNE obligation de faire des choses aussi compliquées si cela ne vous va pas, personnellement je fais ceci car cela me plait, me stimule, et me donne envie d’utiliser mon Bullet Journal.

♦ ♦ ♦

On commence donc avec l’emblématique et très importante page des « Clés », là où on retrouver la quasi-totalité des codes qui se retrouveront dans mon Bullet Journal.
Comme je suis une personne très originale, j’ai dessiné une clé. Celle-ci m’a prise environ 5h de réalisation, parce que je suis une personne qui aime prendre son temps, et puis cela me détend. Elle est faite en aquarelle, dans un style un peu vieillissant.
Vous retrouvez ensuite à côté, mes codes, qui ne sont pas bien compliqués et qui sont largement suffisant.


Ensuite on retrouve un « Calendrier Annuel », que je n’ai pas encore rempli, mais ça ne saurait tarder. Celui-ci est tout ce qu’il y a de plus simple et fonctionnel. Mais sinon vous aurez remarqué l’ambiance de celui-ci, que j’aimerais bien tenir tout au long de l’année, qui est un univers de magie et de spiritualité aux belles couleurs.


De l’autre côté de ce calendrier on en retrouve un autre très minimaliste, qui me permet de mieux me repérer dans le temps, et de voir comment mes rendez-vous et mes actions sont développés au cours de l’année. Les jours terminés sont cochés, ce qui m’aide beaucoup à me retrouver dans le temps… Et le temps passe vite !

En face nous avons la page « Wishlist » qui est déjà bien remplie. J’espère pouvoir acquérir ceci durant l’année. C’est un excellent outil pour savoir ce qui me plait, et ce qui me ferait plaisir lorsque j’ai envie de me faire un petit cadeau de moi à moi. Je trouve ça important de se gâter de temps en temps. Mais il y a également noté des choses qui me paraissent essentielles à mon épanouissement.


Après nous avons une double page avec plein de bouteilles qui m’ont donné du fil à retordre ! Ce fut une production dure et fastidieuse, mais je l’ai fait ! Cette double page est là pour suivre ma « progression sur Instagram », car cette année j’ai envie de prendre ce réseau social plus sérieusement, je trouve que c’est une excellente plateforme pour partager son art. Toutes les bouteilles correspondent à une étape, un palier, un évènement important qui ne sont pas définis, qui se feront au feeling.


Nous arrivons aux dernières pages de mon organisation de base. La première est ce qu’on appelle le « Year In Pixels » qui permet de noter ses humeurs au jour le jour. Etant atteinte de certains troubles, j’ai voulu tester cette page afin de suivre mon évolution petit à petit, pour mieux me comprendre.

Et pour finir une très grande bouteille encore vide, avec des paliers sur les côtés. C’est tout simplement les « économies » que je souhaite faire durant l’année 2019 ! Pour certains cela n’a pas l’air beaucoup, pour moi si, car cela me permettra de réaliser de jolies choses dans le futur, et financer certains de mes projets de vie.
Sinon pour expliquer le fonctionnement, à chaque étape validée, je dessinerais un petit quelque chose dans la zone dédiée.


♦ ♦ ♦

Voilà mes pages essentielles pour 2019. Il n’y a rien de compliqué, mais cela dit, rien ne dit que de nouvelles ne viendront pas s’ajouter au cours du temps. Si vous avez des pages utiles, n’hésitez pas à me donner vos idées, à partager des liens, je suis très curieuse !

♦ ♦ ♦

Matériel :
- Lemome Medium A5 Journal à points
- Aquarelles
- Liners noirs compatibles avec l’eau
- Posca blanc pointe 0,5mm

♦ ♦ ♦

Si ça te dit de me soutenir, tu peux t’abonner à la Newletter, pour savoir quand seront postés les prochains articles. Tu peux aussi partager sur les réseaux sociaux, me suivre sur Instagram, et surtout me dire ce que tu penses en commentaire.

♦ ♦ ♦

Comment est votre Bujo 2019 ?
Quelles sont vos pages favorites ?

Share:
Read More